Comment créer un blog avec WordPress – Partie 1

Un billet qui sort de l’ordinaire aujourd’hui

Je vous propose une série d’articles autour de la construction de mon nouveau blog. Nous sommes loin des loisirs créatifs mais, je sais grâce à des échanges sur les réseaux sociaux, que cette petite aventure intéresse certains d’entre vous.

Creer un site avec WordPress

Nous sommes principalement tricoteuses, couturières, et la création et la gestion d’un blog ne sont pas forcément notre tasse de thé, même si nous aimons souvent le thé. Alors j’espère vous guider un peu afin de gagner du temps.

Évidemment, ceux qui ne sont pas intéressés, je vous dis : « au prochain billet 🙂 « 

Une bonne base

Voici un aperçu des livres que j’ai lus. Il y en a beaucoup  (et certains ont été rendus à la bibliothèque). Je vous signalerai au fil des billets ceux qui m’ont aidée. Il en sera de même pour quelques sites internet.

Je souhaitais comprendre comment fonctionnait mon nouveau site. C’est là que l’on se rend compte de mon côté perfectionniste comme me le disait Hinda sur Facebook.

livres blog wordpress

Tout d’abord, les avantages et les inconvénients de ce grand changement.

Pour résumer : mon blog était sur la plateforme Eklablog (aglae.eklablog.com) et j’ai ouvert un site avec WordPress (tricocotier.com)

Avantages

Changer de plateforme d’hébergement pour mon blog ne me réjouissait pas vraiment. J’avais mes habitudes sur Eklablog. Je mettais peu de temps pour écrire un article. Mais je n’étais pas sûre de l’avenir de cette plateforme. J’ai eu un premier souci en début d’année avec un grand nombre de photos du blog qui avaient disparu pendant quelques jours, et il y a en ce moment un changement de politique quant à la publicité qui ne me plait pas.

Eklablog ne permet pas d’exporter ses données. J’ai essayé dans un premier temps de transférer l’ensemble de mes articles sur ce nouveau site. Mais compte tenu du nombre d’articles, c’était très compliqué. Dans tous les cas, je perdais vos messages et les anomalies auraient été nombreuses.

J’ai fait le choix de (presque) repartir de 0. Un coup dur !

Je l’ai cependant digéré en  me rendant compte, qu’avec ce nouveau site, je faisais un saut dans le temps.  Il existe de nombreuses fonctionnalités, qui faisaient défaut sur l’ancien blog et j’ai pu enfin créer une présentation de mes articles sous une forme plus adaptée. J’avais atteint les limites d’Eklablog. Ici, j’utilise ce que j’ai appris pour mieux avancer.

Comme vous avez pu le voir, avec WordPress, j’ai pu créer une page d’accueil composée de sections dédiées aux tutos, aux vidéos, à la compil et j’envisage de nouvelles rubriques.

J’ai envie que tricocotier.com soit un peu comme un magazine que l’on feuillette. Qu’on y trouve des astuces, des coups de cœur, du pratique. J’ai beaucoup d’idées et bien sûr, je rêve d’avoir des journées plus longues pour les réaliser.

Si seulement j'avais autant de temps que d'idées Mandirac

Affiche Fifi Mandirac (achetée au salon CSF 2014)

Inconvénients

Il y a quelques inconvénients …

  • Le temps

Tout ceci représente beaucoup de temps mais j’aime ça. J’ai passé des heures et des heures surtout le soir à choisir un hébergement, à essayer dans un premier de dupliquer tous mes articles pour ne pas tout perdre, à lire des blogs dédiés au blogging. Et dans mon lit, je lisais encore des bouquins sur le CMS, le SEO, le design des blogs, etc.  Ne vous inquiétez pas, je ne connaissais pas ces termes il y a encore un mois.

  • Le coût

Je ne payais rien sur Eklablog. J’acceptais les publicités pour faire gagner un peu d’argent à Eklablog, qui m’en reversait une infime partie. Sauf que la pub envahissait trop le blog et pour éviter ces annonces, je devais payer 9 euros par mois, soit 108 euros par an !

Le prix sur WordPress pour tricocotier.com :

  • Location du nom de domaine tricocotier.com  : 9 euros par an offert la première année par mon hébergeur
  • Hébergement du blog chez OVH : 43 euros par an
  • Achat d’un package de thèmes avec les mises à jour pour une année chez Elmastudio : 48 euros par an (le thème est l’essence même de notre blog : la disposition des articles et celle des menus, le graphisme). Les thèmes sont acquis une fois pour toutes. Ce sont les mises à jour qui ne sont plus assurées au bout d’un an si on ne renouvelle pas son abonnement. Pour info, le prix pour un thème était 18 euros.

Vous allez voir de l’affiliation sur ce site. Il s’agira de produits très ciblés, pour pouvoir financer une partie du coût du blog.

Monétiser son blog Nessa Buonomo

Je participe déjà au Programme Partenaires d’Amazon Europe S.A.R.L., conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

Ce que ça change pour vous si vous cliquez sur un lien : rien du tout. Le prix reste le même pour vous. Bien sûr, vous n’êtes pas obligés de passer par mon site mais ça me donne un petit coup de pouce et je vous en remercie.

Pour plus d’infos sur le sujet, je vous conseille le livre suivant que j’ai acheté : Monétiser son blog de Nessa Buonomo.

A noter pour éviter toute polémique : je lis beaucoup, ma petite famille aussi. Je ne suis pas pour un « tout Amazon ». Je me fournis en livres dans les bibliothèques de ma ville qui offre un choix extraordinaire. J’achète très souvent dans ma librairie préférée. Et parfois je commande sur Amazon. Je suis une bonne cliente pour chacun des réseaux 😉

Dans le prochain article, nous allons entrer dans le vif du sujet avec les outils à connaître.

Aglaé L.

Enregistr



Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Commentaires

  1. Bonjour,
    Etant sur eklablog moi-même, je suis justement en train de me poser la question de changer de plateforme, mais ayant un tout petit blog, je ne suis pas tout à fait prête à me lancer dans un projet qui demande autant d’investissement… et me fasse perdre tous mes premiers articles (même si c’est très modeste). J’envisage d’afficher un lien pour télécharger adblock en bannière de blog! Et puis, pour avoir testé différentes plateformes(worpress, blogger) au moment de créer mon blog, eklablog est vraiment intuitif…
    Julia
    Julia

    • Je pense que la partie 2 de cette série d’articles va t’intéresser 😉
      Tu devrais justement profiter du fait que ton blog est encore jeune pour transférer tes articles vers une nouvelle plateforme, même en faisant des copier-collé. J’avais très peur qu’Eklablog mette la clé sous la porte et de tout perdre. J’ai utilisé un aspirateur de site pour sauvegarder l’ensemble de mes articles et photos sur mon disque dur.
      Peut-être qu’avec un peu plus d’expérience, Blogger ou WordPress vont te sembler plus faciles 😉
      Très joli ton blog !

      • Merci pour tous ces conseils! Finalement, je viens de basculer sur blogger 🙂 L’ancien blog est toujours accessible, j’y ai laissé les articles, de toute façon j’en aurai toujours une trace car je les écris d’abord tous sur mon traitement de texte. à bientot!
        Julia

  2. Bonsoir Aglaé,
    Je suis très intéressée par tes futurs articles, je suis également sur WordPress, mais gratuit. Je fais le minimum pour le moment, mais certaines choses bloquent, j’espère qu’avec ton expérience, j’arriverai à modifier certaines choses.
    En tous les cas, merci de nous faire profiter des tes conseils.
    À bientôt.

  3. Moi aussi, je suis encore dans la peinture fraiche sur mon blog. Même si je connais wordpress, j’ai fait le choix de canalblog pour la facilité de mise en œuvre, bon reste a mettre en place un tas de choses mais moi aussi j’ai malheureusement plus d’idées que de temps LOL, bonne soirée

  4. Bienvenue chez toi 🙂
    C est effectivement chouette de pouvoir jouer les architectes d intérieur sur son propre blog!
    Ce que je trouve le plus lourd,à mon avis, c est de devoir faire ses propres sauve gardes et soi même les mises à jour de wordpress. Rien de bien compliqué mais il faut quand même le faire. Et de préférence manuellement chez OVH car la mise à jour automatique bloque souvent.
    Bonne idee que tes articles qui intéresseront beaucoup de gens qui hésitent à se lancer!

  5. Pingback: Pourquoi continuer à bloguer alors que ... - Mon Tricocotier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *